Argyro

La musicothérapie, pour quoi faire ?

La musicothérapie procure le plaisir de vivre et d’activer le corps alourdi par le stress ou les différentes maladies difficile à guérir et qui nécessite le port d’appareil, comme la sourdine.

Parlons du programme de musicothérapie

On commence toujours par taper avec les mains, puis à la batterie, et au tongue drum, en cherchant le son qui rime. Ensuite, on crie et chante, même avec une voix de canard. On peut bien faire rire le monde, parce qu’on n’a pas de mélodie ni de clé, mais c’est pour évacuer ce stress qui ronge le corps et le cerveau. Une fois que l’on a tout envoyé en criant, on se relaxe en écoutant de la musique douce, ou tout simplement les miaulements des chats.

La séance d’écoute est également importante dans ce soin musicothérapie, pour une musique sans parole, avec une belle attention sur le réglage de décibels. Le choix de la chanson qui peut influencer la personne selon son état d’esprit. Comme pour une personne amnésique qui a besoin d’un choque pour faire revenir sa mémoire, donc la musique peut l’aider petit à petit. Les techniques sont différentes, mais au lieu de compter les moutons, on peut juste chanter une berceuse à un enfant pour l’aider à retrouver le sommeil, et c’est complètement pareil en cas de l’insomnie. Suivant ce programme, il y a quand même une liste de maladies que la musicothérapie peut guérir.

La musicothérapie agit sur les maladies du cerveau

La thérapie à travers la musique peut toujours se faire avec les enfants à la crèche, même s’ils ne présentent pas de retard mental. Ces enfants autistes peuvent trouver une belle rééducation en suivant les séances de musicothérapie. En effet, les gens qui écoutent de la musique restent toujours éveillés corporellement et mentalement et entretiennent son cerveau de la bonne manière, idéal pour les gens dépressifs, ou atteinte d’un trouble de personnalité, d’une addiction à la drogue, de la phobie, et même la sourdine ou la timidité et autres blocages de la motricité et de la capacité intellectuel.

Cela peut aller loin en guérissant des maladies qui font peur actuellement comme l’Alzheimer. C’est pour cela que l’on apprend aux personnels d’un asile psychiatrique, les gens dans les foyers d’accueil, et même au titre pédagogique de l’école.

Pour vous, il est temps de ne pas abuser de la musique pour un casque qui ne s’enlève jamais de vos oreilles, mais une bonne dose d’un album par jour est suffisante.

Réagissez !

Les publications similaires de "Blog"

  1. 18 Mars 2019Quelles sont les laines les plus chaudes ?0 aff.
  2. 24 Fév. 2019Devenir couturière indépendante : tout pour s'installer18 aff.
  3. 31 Déc. 2018Du crédit disponible pour la création d’une entreprise97 aff.
  4. 14 Déc. 2018Des dépenses pour les obsèques des animaux101 aff.
  5. 13 Déc. 2018Nicoli Pierre Jean et son groupe sortent un nouvel album106 aff.
  6. 12 Déc. 2018Un profil intéressant de Laurent Benhamou89 aff.
  7. 19 Oct. 2018Minecraft ouvre ses codes sources157 aff.
  8. 23 Sept. 2018A quel prix acheter une vignette crit’air ?152 aff.
  9. 20 Juin 2018Une cérémonie d’obsèques intime pour mon animal de compagnie228 aff.